Rugby, cycle 2 et 3, rôles de joueur, arbitre et marqueur

Source youtube, Chaîne de Raggnart. En complément de notre article sur la découverte du Rugby en école primaire.

Le rugby côté joueur, côté arbitre ou marqueur

Lorsque l’élève est joueur, il va devoir partager le ballon, jouer avec les partenaires de son groupe, se concentrer sur le jeu (en étant ou pas porteur de la balle). Il va aussi apprendre à maitriser ses émotions (ex : excès d’engagement, voire d’agressivité).

Lorsqu’il sera dans la position de l’arbitre, il devra cette fois apprendre à s’imposer. C’est lui qui commande et fait respecter les règles de jeu. A ce poste, il doit également prendre rapidement des décisions, juger dans l’action, décider lorsque plusieurs choix s’offriront à lui et trancher.

Enfin, en étant au poste de marqueur, il se chargera des différents supports de marquage et d’évaluation. Il aura à sa disposition des tableaux pour le marquage, un chronomètre. Il veillera à noter les décisions de l’arbitre.

Quelles conditions pour un arbitrage efficace ?

- Position de l’adulte qui encadre.

Lorsque la faute est consécutive à la « maladresse » du joueur, il n’est pas nécessaire de siffler à chaque fois. En effet, la maitrise du ballon ovale est loin d’être facile. Aussi, un enfant qui fait échapper la balle en avant de quelques centimètres n’est pas à proprement parlé (à ce stade d’apprentissage) fautif.

D’un autre côté, le joueur qui fait preuve de manque de coopération, de rétention de la balle à son seul profit sera sanctionné. Exemple, refuser de lâcher (de libérer) la balle lorsque on est au sol est une faute dite volontaire.

Au stade de la découverte du rugby avec des enfants de 6 à 11 ans, il est nécessaire de favoriser le jeu et non les arrêts de jeu. Trops de fautes sanctionnées sont nuisibles à la pratique. Au contraire, plus le ballon s’échange de mains à main, plus les enfants jouent réellement et apprennent en s’amusant.

- Position de l’élève.
La 1er chose est de comprendre puis retenir les règles spécifiques à ce sport.

Il suit continuellement l’action de jeu en se déplaçant et restant non loin du porteur de la balle.

Une faute est commise ? il siffle et se positionne au point de la faute. Il explique qui a commis la faute et quelle est la nature de cette dernière..

Il s’assure avant de siffler le coup d’envoi que le nombre exact de joueurs dans chaque équipe est respecté, que le marqueur et les juges de ligne sont également prêts pour débuter la partie.

Pour continuer à découvrir la pratique du rugby, je vous conseille aujourd’hui le lien de l’académie de Strasbourg

une réaction, un commentaire à cet article ? actibloom.actibloom@laposte.net

Une remarque, un commentaire ? Allez-y !