Kin Ball : cycle 3, CE2, CM1, CM2

vidéo origine : http://www.pulceo.com

Sur cette vidéo, les élèves d’une école primaire (Claude Monet de Chateaubriand) expérimentent le Kin Ball. Le jeu consiste à envoyer un gros ballon (de diamètres 1.20 m). Si l’équipe adverse ne l’attrape pas avant qu’il touche au sol, un point est gagné.

Pour aller plus loin dans la découverte et l’approfondissement de ce sport, je vous invite à consulter le très bon  site de u-s-e-p.org. L’union sportive de l’enseignement en 1er degré a réalisé un dossier complet sur cette pratique en milieu scolaire.
Dossier Kin Ball / USEP

Vous allez y découvrir en autres l’histoire de ce jeune sport (le règlement date seulement de 1988) qui nous vient de nos amis Québécois.

Le but du jeu

Trois équipes de 4 joueurs se retrouvent sur un terrain de 21 m de côté maximum.
L’équipe en possession du ballon choisit et appelle l’une des deux autres équipes puis frappe le ballon. L’objectif est de faire en sorte que l’équipe choisie ne puisse pas le rattraper (à l’aide de n’importe quelle partie du corps) avant qu’il touche le sol. Lorsque l’équipe rattrape le ballon, elle appelle à son tour une équipe et relance la balle. Lorsque l’équipe appelée ne rattrape pas la balle, les deux autres marquent un point. Lorsqu’une équipe fait une faute, les deux également marquent un point. A la fin, l’équipe qui totalise le plus de points, remporte la partie.

La balle

Un gros ballon synthétique avec à l’intérieur une vessie en caoutchouc. Suivant le gonflage et donc la pression de la baudruche, le ballon ne réagit pas de la même facon. Plus il est gonflé, plus il devient incontrôlable… pour le plus grand plaisir des joueurs et des joueuses.

une réaction, un commentaire à cet article ? actibloom.actibloom@laposte.net

Une remarque, un commentaire ? Allez-y !