L’enfant et le sport

suite à cette vidéo intéressante d’éducateur sportif (Jérome Gaillard), quelques commentaires.

L’importance du sport pour l’enfant

Il suffit de regarder  les enfants  courir dans une cours d’école,  ils ont comme l’expression populaire dit  » de l’énergie à revendre ».

Cela tombe bien, cette activité physique contribue au développement harmonieux de leurs corps. À l’heure ou l’Education nationale,  veut sensibiliser les parents aux problèmes de l’obésité , il est un facteur déterminant d’équilibre.

Ensuite, par ses règles , ses limites, la nécessité de respect mutuel , le sport est un formidable outil de socialisation.  Bref, au travers du jeu , l’enfant apprend  des repères qui lui serviront en grandissant.

On commence quand ?

Des la maternelle en fait. À partir du moment qu’ils savent jouer, les enseignants constituent de petites équipes face à face. L’activité importe peu, pour autant que l’enfant bouge, coure, saute, rampe , barbote .     Il faut l’inciter à s’essayer à différentes pratiques : jeux de balles, de raquettes, de gymnastique. Par la suite  il choisira de lui même son activité préfère .

Un élément important , laisser le choix à l’enfant . Combien de parents finalement imposent à leurs bambins un sport ? C’est avant tout une question de liberté, de plaisir.

Tous les sports ?

Bon,  s’ il veut ressembler à Arnold Schwarzenegger,  il est bon de lui dire d’attendre un peu . Oui , la musculation est déconseillée . Les os pour grandir ne doivent pas être retenus, compressés par les muscles.

Dans le cas où notre chérubin a une maladie chronique comme le diabète , l’épilepsie ou l’asthme, prenez conseil auprès d’ un médecin . Il saura quel sport pratiquer.

Sur ce, je mets mes basket et pars courir un peu.

 

Une remarque, un commentaire ? Allez-y !