Enseigner l’éducation physique et sportive en Maternelle et Primaire : Paroles de professeurs

Dans cette vidéo (chaine CyberProfs) l’enseignant Pierre-Marc Asselin donne un élément essentiel de son approche en éducation physique et sportive auprès des plus jeunes : le plaisir. Associer très tôt (en maternelle et primaire) le mot plaisir à l’éveil sportif est pour lui la meilleure façon de procéder. L’EPS doit être l’occasion de faire naitre « l’envie » aux élèves de se bouger. Plus on commence jeune avec lui (dans le cadre scolaire ou périscolaire), plus il y a de chance qu’il pratique une activité physique une fois adulte. Cette pratique sportive à l’âge adulte ne sera pas nécessairement en haut niveau, mais la personne aura appris à prendre soin de lui et de son corps au travers du sport. L’« incitation » scolaire doit pousser l’enfant à se prendre en charge en grandissant et à faire du sport par lui même.

Danse cette vidéo l’enseignante parle d’une part de la nécessité de formation des professeurs pour mener à bien leurs séance d’EPS. D’autre part, elle explique ce qui est pour elle le gros défi à relever : encourager tous les élèves à être actif, même si parfois ce n’est pas leur matière préférée. Certains vont montrer de la nonchalance ou manquer d’énergie. Le professeur doit les pousser à se mêler aux autres et à participer.

L’activité physique est une composante importante de la journée scolaire chez l’enfant car elle répond à un besoin primordial : bouger.

Une remarque, un commentaire ? Allez-y !